samedi 2 avril 2016

Conseils : La confiance en soi en 10 prises de conscience


La confiance en soi... Ah, la confiance en soi ! Tellement difficile à acquérir, et si facile à détruire... Il suffit juste qu'une personne malintentionnée nous rabaisse un jour où nous sommes exténués physiquement et surtout psychologiquement pour que nous craquions !

Nous ne nous trouvons pas assez beau, car notre nez est trop pointu, pas assez fin, que nos hanches sont trop fortes, et que nous nous trouvons trop bêtes...  
Non !
Pas question de continuer de nous rabaisser de la sorte, à cause du poids des diktats que veut nous imposer la société, ou de réflexions basses de collègues jaloux et envieux !

Aujourd'hui, nous allons changer.  Nous serons invincibles !

-Écrire tous nos "défauts" sur un papier le déchirer :



On les écrit, on leur dit "au revoir", et on les déchire (ou on les brûle pour les plus combattifs !), sans scrupule surtout ! Après tout, la majorité des "défauts" que nous nous trouvons (souvent physiques) sont désignés comme tels puisque la société les rejette. Et comme les canons de beauté nous dictent d'être plutôt grande et mince, on se laisse parfois convaincre...
Non !
La plus grande richesse se trouve, à mon sens, dans la diversité. C'est si beau, toutes ces différences : grand, petit, brun, blond, roux, chauve, barbu, imberbe... c'est enrichissant, cette diversité.
Vous trouvez vos lèvres trop fines ? Vos hanches trop étroites ? Votre pilosité, pas assez développée ?... et alors ? À quoi bon nous changer ?
 La nature nous a tous fait naître différents, c'est un fait. Avoir un seul prototype de femme et d'homme, ce serait ennuyeux, vous ne pensez pas ?
Et puis, comme on dit, tous les goûts sont dans la nature. Qui sait si la partie de vous que vous détestez, quelqu'un l'aimera et la trouvera magnifique ? 


-Regarder des vidéos motivations :



Par expérience personnelle, ce conseil a bien fonctionné. 
Il existe un nombre incalculable de vidéos qui peuvent nous motiver à faire du sport, être moins timide, aller vers les autres, et surtout, nous aider à nous accepter tel que nous sommes.

-Apprendre à accepter les compliments :



Ça, par contre, c'est un vrai défaut. En voulant nous montrer humble, nous repoussons ces compliments que nous pensons faux. "C'est certainement de la gentillesse mal placée, voir même de la pitié" nous disons-nous.
Il n'en est rien !
 Nous sommes justes trop intimidés, voilà tout. Nous pensons ne pas mériter toute cette reconnaissance, alors que c'est tout l'inverse ! Nous méritons chaque compliment qui nous est adressé. Il faut juste se persuader qu'ils sont le simple reflet de la véri - vérité que nous avons déformée, avec nos "défauts".

-Se trouver des points forts :



Justement, nous y voilà ! 
Parce que nous avons forcément des points forts, des parties de nous-mêmes que nous aimons tout de même. C'est par là qu'il faut commencer.
Coucher sur papier ces choses qui nous rendent fiers, pour ne pas les oublier. Les placer près d'un endroit que nous fréquentons beaucoup, c'est encore mieux. Une salle de bain ? Un chambre ? Un bureau ? Qu'importe.
Ce qui compte, c'est que nous voyions  toutes ces qualités que nous voulons bien reconnaître. Pour s'en imprégner, les intégrer dans notre cerveau, afin de nous rendre compte que nous sommes intéressants, différents, et que c'est là que réside notre richesse !

-Faire quelque chose qui nous rend heureux/se :



Pour certains, ce sera faire du sport. Pour d'autres, ce sera dessiner. Ou bien chanter. Qu'importe l'activité, du moment qu'elle nous plaît.
 Car si ce passe-temps nous rend heureux, nous nous épanouirons dedans, et nous voudrons être un peu plus meilleur à chaque pratique. Après tout, c'est un plaisir, alors c'est motivant !

-Éloigner les mauvaises ondes :



Il y a toujours ce collègue (homme ou femme !) pour nous casser, retournant chaque situation à son avantage pour nous rabaisser.
Ou cet "ami", qui se trouve tellement parfait qu'il se montre parfois dédaigneux envers nous. Et souvent, il s'en rend compte, il ne faut pas se mentir.
Tellement de profils différents, tellement de personnes à éviter ou, au meilleur des cas, à répudier !
On ne va pas se mentir, on veut parfois (ou souvent, même) les remettre à leur place, ces gens qui rabaissent les autres pour se sentir supérieurs ! 

Dans le cas du collègue vicieux, une unique solution se montrera efficace : la joute verbale. C'est-à-dire, le prendre à son propre jeu. Quand il nous lancera une pique, en tentant de nous déstabiliser, il faut rester calme (même si l'on fulminera intérieurement, au départ !) et ne surtout pas se gêner pour répliquer ! 
Seulement, ne pas céder à la colère ! On parle ici de rester courtois. C'est notre meilleure arme. Par une réplique bien construite, c'est lui qui se sentira attaqué. Mais comme nous restons polis, il n’aura rien à redire là-dessus.

Pour les personnes qui ne sont pas vraiment à l'aise pour clouer le bec à ce genre d'énergumène, vous pouvez toujours vous entraîner tout seul, ou avec un ami (un vrai, cette fois !). Une sorte de mise en situation où vous devrez chercher la meilleure réplique qu'il soit, afin de pouvoir la sortir sereinement le moment venu !

Dans le cas de l'"ami" dédaigneux, autant l'éviter. Si il était aussi sympathique qu'il devrait l'être, il n'agirait pas de la sorte.  Il n'a sûrement pas de bonnes intentions, en règle générale, à notre égard... mis à part de nous rabaisser.


-Transformer ses anciens "défauts" en beaux atouts :



Souvent, ce que nous qualifions de défaut, c'est quelque chose que les canons de beauté actuels renient. C'est pourtant notre richesse.
Avoir des petits seins quand les plus opulents sont plébiscités, ce n'est pas une tragédie, au contraire ! Cela vous différencie
De plus, il ne faut pas oublier qu'avoir une forte poitrine, ce n'est pas tous les jours facile. Un mal de dos l'accompagne très souvent.

Avant, je n'aimais pas mon nez. Je le trouvais hideux, et j'en voulais un parfaitement droit, comme ceux qu'avaient mes collègues. Bien sûr, j'ai pensé à la chirurgie esthétique. Mais une expérience d'une personne que je connaissais, qui a fait une rhinoplastie, m'a fait changer d'avis.
Bien sûr, cette personne (c'était une femme) avait un nez "dans la norme" après son opération. Mais problème : elle ne se reconnaissait plus. Elle qui avait vécu autant d'années avec ce nez qu'elle trouvait "difforme", elle voulait revenir en arrière. Mais c'était impossible.

Alors, j'ai appris à m'accepter, à accepter ce nez que je détestais avant, et qui est, aujourd’hui, la marque de ma différence. Grâce à lui, je me démarque des autres, et ça me plaît bien ! 

De plus, dépenser autant d'argent pour se conformer à la "norme" et perdre ce qui nous rend différent, c'est assez étrange, vous ne trouvez pas ? Payer pour perdre ce qui fait notre rareté, c'est plutôt dommage, voir triste.
Garder cette différence, ça montre notre force et notre indifférence envers ces diktats de la beauté actuelle. On est forts, différents, et c'est très bien comme ça !


-Apprendre à optimiser :


 
Ce n'est pas toujours facile, d'optimiser. J'étais d'ailleurs de ceux qui voit le verre à moitié vide, auparavant. Puis, j'ai commencé à m'écouter quand je parlais : j'ai alors compris le pouvoir des mots.

 Mise en situation : Vous avez fait un gâteau assez difficile à réaliser et votre ami le goûte. Il vous répond :
1) "C'est pas mauvais".
→ La tournure est péjorative, même si elle se veut encourageante. C'est quand même désagréable.
2) "C'est plutôt bon !"
→ La tournure est méliorative. Ça nous encourage à réessayer la recette, afin que le résultat soit meilleur la prochaine fois !

Tout ça pour dire que les tournures de phrase, c'est important. Quand l'on se dit que "l'on n'est pas moche" dans un vêtement, nous pourrions dire que nous sommes "plutôt beau" dedans, ce qui est vrai !
Seulement, nous voyons souvent le verre à moitié vide. Il faut apprendre à le voir à moitié plein, d'abord en s'écoutant parler, et en corrigeant (si besoin) nos paroles.
Si un ami vous fait un gâteau plutôt bon qu'il n'a encore jamais fait auparavant, il sera plus agréable (et franc !) de lui répondre par le 2) de la mise en situation, vous ne croyez pas ?

-Ignorer les moqueries :






Dans ce genre de situation, où des personnes vous rabaissent, le mieux est de répliquer. Les ignorer ne sera pas assez efficace pour leur clouer le bec, au contraire.
Une réplique bien placée, et vous leur faites comprendre qu'il vaudrait mieux pour eux de se taire. À moins qu'ils aiment se faire ridiculiser devant tout le monde par votre sens de la répartie !

-S'accepter entièrement :




Vous pouvez me retrouver ici :

                                                                           


Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires:

  1. Bravo pour tous ces dessins ! C'est déjà pas facile d'écrire un article alors de l'illustré à ce point... félicitations :)

    Léa-Marie de www.mysweetcactus.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Mais j'aime dessiner, donc c'était amusant. :3

      Supprimer
  2. Coucou ma belle !
    Tes illustrations sont tellement jolies bravo à toi !
    C'est vrai que la société instaure une certaine norme et on est parfois entouré de personnes pas forcément sympa !
    Donc comme tu le dis il faut rester positive et ne pas se prendre la tête avec les propos négatifs des gens !
    On a tous des qualités et il faut savoir les exploiter :)
    Bisous ma douce <3

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ton article, et je le trouve vraiment important !

    Je me retrouve dans la petite illustration de "mes seins sont plats", mais en faisant un travail sur soi, on apprend à s'accepter, et maintenant je ne voudrais absolument pas les changer !
    Chacun est comme il est et la vie est trop courte pour écouter les critiques des autres ! ;)

    Laura
    http://furiouslychic.blogspot.ch/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, merci de ton commentaire !
      C'est exactement ça ! ;)

      Supprimer
  4. Très interessant cet article ! C'est vrai que le travail de la confiance en soi prend beaucoup de temps...

    http://clothespaper.com/

    RépondreSupprimer
  5. Ces conseils sont très utiles, et tes dessins sont adorables :)

    Bises ♥

    RépondreSupprimer
  6. c'est vrai que c'est important tout ça, moi j'ai perdu quelque peu confiance en moi ces derniers temps et j'avoue que la vie est du coup beaucoup plus lourde, il faut se ressaisir, aller motivation
    http://lespaillettesdadeline.over-blog.com

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai aucune confiance en moi et je trouve que ces petits conseils sont vraiment tops. Dès que mon copain me fait un compliment, je n'arrive pas à l'accepter mais à partir de maintenant, ça va changer :) Merci!
    Bises, à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis touchée de ton commentaire. Je suis ravie de t'aider à changer pour le meilleur ! ;)

      Supprimer
  8. Coucou super article!

    Pour ma part c'est de répliquer au bon moment le plus difficile.. C'est toujours 3h plus tard que je me dis "C'est ça que j'aurais du dire!" .. ^^

    Bisous & à bientot

    https://prettylittlestrawberry.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  9. Merci de partager avec nous! Ce n'est pas toujours évident mais je tâcherai de les appliquer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis persuadée que tu arriveras très bien ! ;)

      Supprimer
  10. Des petits choses simples mais qu'on ne fait finalement pas si facilement que ça...
    Ton article fait réfléchir en tout cas!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus dur, c'est d'appliquer des choses "simples", qui nous faciliterobt grandement la vie ! ;)

      Supprimer
  11. Tes illustrations sont très jolies, elles apportent un Charme à ton blog!!

    Bisous
    www.sohoow.com

    RépondreSupprimer